La réforme des services publics en France et en Grande-Bretagne (2008)

    C’est dans les hauteurs du nouveau Parlement écossais, surplombé par Salisbury Crags, que Joyce Quin et Jean Guéguinou ont coprésidé ce colloque qui a rassemblé des personnalités de premier plan des deux pays.

    Malgré de fortes analogies dans les approches du sujet et de la réalité des problèmes la discussion a permis de relever les différences et les caractéristiques propres à la France ou à la Grande-Bretagne. Parmi celles-ci, on peut signaler une différence dans les interventions : pour les Français, elles ont plutôt porté sur les structures et les organisations, ainsi que sur le périmètre ; les Britanniques se sont davantage attachés à la réflexion sur les modes de gestion, les problèmes de gouvernance et les méthodes d’audit et d’évaluation.

    Les causes de l’urgence de la réforme ou plutôt de l’acuité d’une « réforme permanente et continue » ont été discutées. Mais la question phare qui s’est imposée lors des débats a été celle-ci : de quoi l’Etat ou l’autorité publique doit-il être le garant ? Enfin les participants se sont interrogés sur la nature des services publics de demain.

    Document(s) lié(s)

    Informations

    Thème(s)